Est-ce parce qu’il demande moins d’entretien que le côté sauvage du jardin séduit les citadins ? Pas seulement. Dans la mouvance de Gilles Clément, le retour au sauvage est le signe d’une envie profonde de lâcher-prise, de s’émerveiller des surprises de la nature.

Tags : Jardin Ville Zen Détente


Les autres vidéos de la rubrique